Les différents types d’embrayages 2CV

Published by: 0

Votre voiture de collection nécessite un nouvel embrayage 2CV ? Il existe plusieurs types d’embrayages. Pour sélectionner la pièce adéquate, il faut prendre en compte l’année de fabrication, mais également le modèle du véhicule. L’embrayage pour 2CV à 8 cannelures (ou 8 dents) a équipé les modèles sortis entre 1952 et 1958. L’embrayage 2CV 10 dents correspond, quant à lui, aux véhicules sortis d’usine entre 1955 et 1966. Les embrayages pour 2CV 3 doigts équipent les modèles fabriqués entre 1970 et 1982. Notamment les modèles 2CV4 ou 6, les Méhari, les Dyane et les Acadyane. Ils peuvent être trouvés avec ou sans ressort de butée.

L’embrayage 2CV centrifuge

Arrivées en 1954, les 2CV AZ sont plus puissantes. Elles sont dotées d’un embrayage 2CV centrifuge. Ce dernier équipe toute cette série jusque dans les années 60. Il revient ensuite en force en 1981, sur la 2CV5 Spécial E. Il équipe donc plusieurs modèles du véhicule, et plusieurs propriétaires en ont ajouté un par la suite.

Les avantages et inconvénients de l’embrayage centrifuge

L’avantage principal de l’embrayage 2CV centrifuge est de permettre le démarrage et l’arrêt du véhicule sans avoir à toucher la pédale d’embrayage pour trouver le point de patinage. Fini les calages intempestifs au démarrage ou aux feux tricolores. Mais pour que cela fonctionne, il est impératif que le ralenti du moteur bénéficie d’un réglage de précision. À l’inverse, son inconvénient majeur est lié à l’absence de liaison à l’arrêt. Cela rend impossible de démarrer la voiture en la poussant. Pour la même raison, il faut compter uniquement sur le frein à main dans le cas d’un stationnement en pente. Pour vous orienter dans le choix de votre pièce de remplacement, n’hésitez pas à contacter les spécialistes de TPV France. Une équipe de passionnés répond à vos questions. Vous pouvez échanger des photos avec eux afin de préciser votre demande.